PEDOPHILIE ET FAUSSES RUMEURS

Publié le par VOCER (LA RAZIA)

Cela commence par une rumeur, et se termine dans la violence des coups.

Cliquer sur le lien suivant pour accéder à l'article qui relate les circonstances et les raisons de l'agression :

Agressé à Vaise après une fausse rumeur sur Internet.

Dont voici deux extraits qui nous résument la situation :

"Sur Internet, le jeune homme est accusé d'être pédophile. Il sera sévèrement agressé à Vaise ce jeudi soir, près de la station de métro Valmy, alors que les faits qui lui étaient reprochés sur les réseaux sociaux s'avèrent complètement faux."

...

"Et il n'en fallait pas moins pour que le blogueur Bassem Braiki, plus connu sur les réseaux sous le pseudo Chronic 2 Bass décide d'intervenir. Sans la moindre preuve, ce pseudo justicier autoproclamé publie une vidéo sur Facebook dans laquelle il se filme devant le domicile des jumeaux. Il appelle les internautes à relayer ce message et la police à faire justice."

Ci dessous la vidéo dans laquelle Bassem Braiki relaie la rumeur  :

Cela nous enseigne qu'il faut toujours vérifier ses sources pour ne pas tomber dans le panneau.
Comme nous pouvons le constater, de fausses accusations peuvent avoir de vrais conséquences, de graves conséquences.

Car Satan passe par le sentimentalisme pour toucher nos coeurs et influencer nos choix, afin de nous pousser à des actes que nous croyons justes mais qui en fin de compte ne le sont pas.

En l'occurrence, il s'agit de la dénonciation d'un cas de pédophilie, cette ignominie condamnée par tous et qui révolte le monde entier, à part bien sûr les pédophiles eux mêmes.

Ainsi, sans aucune preuve qui permettre de démontrer clairement que la rumeur était vrai, des gens pris de colère et de haine ont agressé violemment l'un des deux présumés coupables  qui finalement s'avère être innocent.

Cela nous montre à quel point il est important de vérifier les nouvelles qui nous parviennent, même si elles proviennent d'un proche qui mérite notre confiance, ou de quelqu'un que l'on considère comme étant sûr et fiable.

Quand aux pervers qui tenteraient de nous manipuler, voici ce qu'en dit Dieu dans le Coran :  "Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair (de crainte) que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait." Sourate les appartements verset 6.

Vérifier les informations qu'on nous rapporte incombe donc à tous les musulmans... mais pas que.

Suite à l'agression, Basssem Braiki revient sur cette affaire dans une nouvelle vidéo, ou il demande de bien vouloir l'excuser d'avoir commis l'erreur de diffuser cette rumeur :

Méfions-nous donc des rumeurs et des ragots, ceux qui les diffusent pourraient bien être mal intentionnés.

VOCER (LA RAZIA)

Publié dans SOCIETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article